S2J3 • Gite et couvert au cimetière

14/03/2017

La journée a été remplie de rencontres. Elle a commencé par l’interview d’un chasseur landais avec qui j’ai du imaginer des ruses photographiques pour illustrer l’article à paraître car il ne souhaitait pas se faire photographier.

Elle a continué avec une chouette rencontre d’un couple de cyclos parti depuis 14 mois, ils sont allé jusqu’au Japon : Lucie et Pierre ! Lorsque nous nous croisons entre cyclos, nous ne manquons jamais de nous arrêter pour échanger nos expériences. Une fois de plus, je ne peux que vous encourager à partir voyager à vélo, vous allez vivre des moments extraordinaires !

Plus tard, dans l’après midi, alors que je cherchais de l’eau, je me suis arrêté dans un cimetière pour remplir mes gourdes, on y trouve quasiment toujours un robinet. J’y ai croisé Patrick, un homme au style bcbg qui venait de fleurir la tombe de sa grand mère. Nous avons pu échanger quelques idées après qu’il ait lu mon panneau. Sa première phrase ?  » Fillon vient d’être mis en examen !  » Il m’avoue que même s’il a pris pour les autres, il est temps de remettre de l’ordre et de la clarté dans les revenus des parlementaires.

Cet homme de 66 ans, ancien officicier, puis cadre chez Total, fervent chrétien, impliqué dans les œuvres de charité de l’Eglise m’a témoigné du même désarroi que je rencontre souvent chez mes interlocuteurs, il ne sait pas trop encore pour qui voter, même si j’ai cru comprendre qu’il avait un penchant pour Emmanuel Macron.

« Certains chrétiens sont des extrémistes »

Lorsque je l’ai questionné sur sa position de croyant au sujet du mariage pour tous, il m’a laissé entendre que certains chrétiens étaient des extrémistes, ajoutant que tant que les homosexuels n’embêtaient personnes, il ne comprenait pas l’opposition. Il m’a amusé en me confiant que s’il n’y en avait pas à son époque dans l’armée, il en avait connu qui vivaient en concubinage alors qu’il travaillait pour Total en Afrique, et que c’était des gens très bien, très compétents.

« Depuis Mitterand, les Français n’aiment plus travailler. »

Le second point sur lequel il a souhaiter insister est le travail. Il avait de la rancoeur envers F. Mitterand : depuis lui , les Français n’aiment plus travailler. Le sujet de l’emploi revient constamment dans mes entretiens.

En raison de toutes ces rencontres, je n’ai pas pu aller jusqu’à Bayonne, je me suis donc arrêté dîner le long du lac d’Hossegor.

Et comme il faisait déjà nuit, j’ai cherché un endroit pour planter ma tente tout en me dirigeant vers ma future destination, Hagetmau. Et je n’ai pas tardé à trouver : le cimetière d’Hossegor !

Bonne nuit ! Souhaitez moi de me réveiller plus frais que mes amis de chambrée !

2 Commentaires

  1. Commentaire par Laraphalle

    Laraphalle Répodnre 16/03/2017 at 21 h 23 min

    Bonjour,

    très intéressant. Je suis abstentionniste depuis plusieurs année.
    Mais j’avoue que en ce moment je me tate à voter Asselineau. Il propose des choses assez troublante, au point de se mettre lui-même en danger.
    1. Avoir des casiers vierge pour se présenter
    2. Le Frexit
    3. Comptabilisations du vote blanc et s’il gagne : les candidats s’étant présenté doivent-être changer.
    Et j’en passe ! C’est presque un rêve.

    Je fais parti de ceux qu’on appelle les néo-ruraux, prenant la décroissance. Pour cela nous de sortir de cette mondialisation. Enfin, ce n’est qu’un avis.

    Bonne route et continuation !

    • Commentaire par Manuel Caballero

      Manuel Caballero Répodnre 17/03/2017 at 9 h 57 min

      Merci ! J’ai rencontré la semaine dernière un électeur de F. Asselineau, dès que je peux j’écris l’article à son sujet !
      Merci de votre soutient 🙂

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allé en haut