Los Angeles • Santa Barbara

Et le plus dur est à venir

Comprendre la taille de la ville de Los Angeles

Après avoir laissé Tracey et Amy le matin, je me suis dirigé vers la prochaine étape de mon voyage, plus au nord de Los Angeles, le célèbre quartier de Venice. Pour traverser un bout de la ville, en me promenant tranquillement et en prenant le temps de faire des photos, il m’a fallu presque 1/2 journée et 50km de vélo.
Je vous ai réalisé un petit GIF animé pour que vous preniez la mesure de la taille de la ville. Une représentation graphique valant toutes les explications.

via GIPHY

Vous noterez en bas à droite l’échelle de 5km qui varie un peu… 5km à L.A. sont plus petits sur la carte que 5km à Paris et encore plus qu’à Bordeaux. Captez le gigantisme.

Débat déontologique

La photo [email protected] de cette journée à L.A., celle du pont situé près du port, m’a valu une remarque de Carmen. Dois-je prendre la photo pile à l’endroit où je suis à midi, ou puis-je m’éloigner un peu pour regarder ce qui peut me sembler intéressant dans le périmètre qui m’entoure.
Pour le moment je m’accorde une alerte à 11h50 et consacre les 10mn qui suivent à chercher tant bien que mal :

  • un élément qui pourrait illustrer l’endroit dans lequel je me trouve, sans pour autant m’éloigner de plus de 150m de ma position,
  • une position dans laquelle l’angle 56° me permet de prendre une photo intéressante.
  • Je trouve que c’est un bon compromis entre honnêteté du moment (je n’anticipe pas ma présence pour réaliser une photo) et intérêt photographique (il est déjà compliqué de trouver un intérêt à tout endroit dans lequel je me trouve).

    Et vous qu’en pensez-vous ?

Une balade dans L.A.

Je devrais plutôt appeler ça une randonnée !

La matin du 13 juin, je suis allé trainer mes roues du côté de la plage, à Muscle Beach… Temple de la musculation urbaine, là bas tout le monde peut s’exercer sur les agrès mis à disposition du public dans un parc. On s’y regarde, on s’y drague, et finalement c’est une petite famille qui semble s’y réunir aussi, on y voit des enfants comme des papys.

Le midi, sur les conseils d’Alexandra (on verra bien si tu lis comme ça), je suis allé déjeuner au Farmers Market, non loin du LA County Museum of Art. Excellente suggestion car je me suis retrouvé dans un petit marché à l’atmosphère quasi provinciale. Assez touristique mais avec un bon choix de restaurants. Je me suis régalé de quesadillas et d’un burrito. La nourriture californienne est très inspirée de celle du Mexique, histoire oblige, je fais ma cure d’avocats avec grand bonheur.

Sur ma route vers Beverly Hills que j’ai rencontré Mike alors que j’essayais de faire une photo du mur contre lequel il se tient sur son portrait. Il était drôle avec son vieux téléphone à clapet. A la retraite après avoir été propriétaire d’un bar pendant 40 ans, il promène des chiens désormais. Au cours de notre discussion, il m’a confié son désespoir vis à vis du personnel politique américain : « Hillary is a professional politician, a professional liar, it’s going to be the continuity of Obama and Bill Clinton. Trump says some things that american think but in a stupid way. » Et de poursuivre : « Look for the wall, it will never be build… But enough is enough… Look all the homeless people, lots of people need jobs ! »

Après avoir salué Mike, quelques coups de pédales plus tard, je suis arrivé à Beverly Hills. Ok c’est cliché mais ce n’était pas loin et puis écouter Weezer dans ce quartier fut un grand plaisir.


A la fin de cette balade c’était quasiment 50km que j’avais réalisés. Cette ville n’est pas faite pour être vécue à vélo, c’est certain. A moins de rester dans son quartier ce qui me semble, selon les discussions que j’ai eues, tout à fait possible, mais un peu dommage.

L’apparition d’un ennemi invisible

Eole fait moi peur

Le 14 juin, 11h, j’avais un peu traîné pour éditer le site et les photos, mais il était temps de partir et de quitter L.A. pour me diriger vers Ventura, petite ville plus au nord à environ 100km, pour ainsi dire une grosse étape.
Et j’ai rapidement compris que j’avais commis une erreur. J’avais bien lu des comptes rendus de voyageurs sur la côte californienne. Mais je ne m’imaginais pas que ce serait si fastidieux de rouler… contre le vent, constamment au delà de 25km/h avec quelques rafales. Avec tout mon chargement, 23kg environ, cela ne facilitait pas mon avancée sur ce parcours pas du tout escarpé mais qui se composait, pour la première moitié du parcours, d’une succession de longues côtes.
Le seul réconfort de cette journée a été de manger le meilleur sashimi de thon de toute mon existence, vers Malibu. Du thon rouge en provenance directe et matinale d’Hawaii.
Mais enfin, au bout de la lassitude, vers 20h, je suis arrivé à mon airbnb, tout heureux d’avoir passé cette journée, accueilli avec des yahourts maison et des oeufs du jardin par une hôte assez rigolote.
Le lendemain 15 juin, au réveil, je commençais à ressentir le contre-coup de la longue journée précédente. Heureusement, un courte journée en direction de Santa Barbara. Allez pour les nostalgiques, c’est tout à fait comme dans la vidéo : chic, luxe et volupté, la moindre nuit à 129$ plus taxes.


C’est sur ce court trajet que j’ai compris que mon genoux droit n’avait pas apprécié la journée précédente. Un grosse douleur sur le côté extérieur en flexion était née.
J’ai donc décidé de m’accorder hier une journée totale de repos et une trajet en train aujourd’hui pour me rendre à Guadalupe.
Je pense que ma cale de pédale droite est mal réglée et que je ne bois pas assez, il va falloir que je corrige ça.

Grosse décision

Au régime

J’ai pris conscience que mon vélo était trop chargé. Je n’ai pas la capacité physique d’encaisser les dénivelés avec tout ce bardas accroché à mes portes bagages. J’ai donc ce matin 17 juin pris une grande décision. Je me suis séparé des deux sacs avant du vélo. J’ai regroupé tout le superflu qui, je l’espère, me sera inutile : vêtements, casserole, réchaud, une chambre à air sur les 3, certains produits de toilette. Ce sont presque 6kg que j’ai expédié en direction de Montréal.
Ce soir sera ma première nuit en tente, et je vais dormir sur la pelouse de la caserne des pompiers ! J’ai hâte de vous raconter ça, à très vite !

Traversée de Los Angeles

Balade dans Los Angeles

2 jours sur la route

[email protected] du jour • Expédition du superflu

A propos

Photoreporter, cycliste, développeur.
Curieux, enthousiaste.
Je vis à Bordeaux.

2 Commentaires

  1. Commentaire par Martha Page

    Martha Page Répodnre 18/06/2016 at 21 h 22 min

    Take care of yourself, Manuel. It’s a big country with amazing geography and wonderful people. Stay safe.

    • Commentaire par Manuel Caballero

      Manuel Caballero Répodnre 18/06/2016 at 22 h 06 min

      Good evening Martha!
      Thank you for following me! I’m safest than ever! This trip is beyond my expectations. I meet wonderful people and the scenaries are getting nicer and nicer the further north I go.
      Hope you’re doing well in San Diego!

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allé en haut